SYNAP -Syndicat National des Attachés de Presse & Conseillers RP
image

“Octobre est bon s'il est de saison”

Dicton français

Bonjour à tous,

Octobre touche à sa fin et pourtant la météo continue de nous réserver quelques surprises : températures élevées pour la saison, pluies, orages… À ne plus savoir sur quel pied danser - ou pour le moins comment s’habiller! Le vieux dicton nous le disait : Octobre est bon s’il est de saison. Même si la météo nous chahute quelque peu, nos activités ont repris leur rythme au fil des semaines. Retrouvez notre actualité en régions, et plus particulièrement en Occitanie ; un coup de chapeau à une belle action dans l’univers de l’environnement ; le chiffre du mois ; ainsi que notre focus mensuel sur un point d’éthique. Bonne lecture !

_______________________________

Le Synap en régions

Nous continuons notre tour de France des actions SYNAP en régions avec non pas une, mais deux actions menées en région Occitanie.

Le 30 septembre dernier, Karine Baudoin, notre déléguée régionale en Occitanie-Est et PACA, a organisé, en partenariat avec le Club de la Presse local, une présentation de l’édition 2022 de notre étude sur la perception que les journalistes ont des attachés de presse et chargés de relations publics.

image

Au cours de cet événement digital, Frédérique Pusey, notre déléguée pour la région Occitane-Ouest, a mis en évidence les évolutions des résultats depuis la précédente édition, face à un auditoire composé de 135 personnes très intéressées : Frédérique a en effet répondu à un total de 64 questions (oui, on a compté), essentiellement pratiques.

Karine Baudoin avait déjà eu l’occasion de présenter brièvement le SYNAP aux membres du Club de la Presse Occitanie le 22 septembre. Elle en avait profité pour les inviter à participer au webinaire du 30 septembre.

La très active Karine (qu’elle en soit remerciée dix mille fois !) a également organisé, le 18 octobre dernier, un pot convivial destiné aux adhérents montpelliérains de l’association.

Objectif : faire connaissance et recueillir les besoins et les envies des membres de ce groupe qui s’étoffe petit à petit : bientôt sept rien que dans la métropole languedocienne !

Les membres présents ont présenté leur parcours et leurs références, échangé sur les avantages et les inconvénients de leurs statuts respectifs (agence, profession libérale, auto-entreprise, en coopérative…), les satisfactions et les difficultés du métier, noté aussi le travail pédagogique à faire encore et toujours auprès des chefs d’entreprise sur les relations médias.

Le groupe a en outre décidé d’organiser des déjeuners avec des rédacteurs en chef et des journalistes.

image

De gauche à droite, Ludivine Di Méglio, Isabelle Lanaud, Simine Namdar,
Karine Baudoin et Benoît Durasnel

D’autres rencontres conviviales suivront afin de poursuivre les échanges sur le métier et de programmer des projets pour développer le SYNAP en Occitanie Est.

_______________________________

Les rendez-vous du Synap

Pas de e-café SYNAP pour ce mois d’octobre, la session prévue pour le 7 octobre ayant dû être reportée à une date ultérieure. Prochain rendez-vous : le 4 novembre avec Emmanuel Lemieux du site « Les influences » et pigiste pour Marianne. L’invitation vous sera adressée prochainement, surveillez vos boîtes mail !

_______________________________

Nos adhérents ont du talent…
et pas que !

Chaque mois, cette rubrique met en lumière la réussite de l’un de nos adhérents. Ce mois-ci, Martine Savary - dite “Georgette la Pirate” sur le groupe WhatsApp dédié aux adhérents SYNAP - de l’agence Gecko Tom Communication, nous présente la campagne menée l’an passé pour le compte de la Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l’Environnement.

La Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l’Environnement (FNADE), est l’organisation professionnelle représentative de l’ensemble de la filière déchets.

image

Acteur majeur de l’économie circulaire, la filière déchets produit des matières recyclées, des fertilisants et de l’énergie verte, en substitution de ressources naturelles et d’énergies fossiles. Elle apporte des solutions aux défis majeurs de l’environnement et du climat.

La FNADE regroupe 252 entreprises privées et 46 033 salariés en France. Ses adhérents réalisent un chiffre d’affaires total de 10,62 milliards d’euros et consacrent 876 millions d’euros aux investissements. Elle est membre de la Fédération Européenne des Activités de la Dépollution et de l’Environnement (FEAD).

En pleine crise énergétique, la FNADE a souhaité se faire entendre auprès des pouvoirs publics sur la formidable opportunité que représentent les déchets comme source d'énergie ; des ressources locales sous-utilisées à ce jour

Un premier communiqué de presse avait été envoyé par un syndicat de la FNADE en septembre mais l’information n’avait absolument pas été relayée par les médias. Ce sujet lui tenant vraiment à cœur, la FNADE a donc décidé d’organiser un point presse au plus vite.

Les invitations presse ont été envoyées moins d'une semaine avant le jour J aux médias professionnels, énergie et industrie et institutionnelle.

Martine nous a confié qu’étant donné ce délai si court, elle nourrissait quelques inquiétudes sur la disponibilité des journalistes.

Mais elle a rapidement pu être rassurée : en 24 heures, tous les journalistes ont répondu présent, certains ayant poussé jusqu’à annuler des rendez-vous prévus préalablement. Contexte, AEF, AFP, Usine Nouvelle, le Moniteur, Actu Environnement, Profession Recycleur, Déchets.com, GreenUnivers, Recyclage Récupération, Déchets Infos, une représentante de l'AJE… tous étaient là !

Les retombées médias n’ont pas tardé à tomber : les journalistes présents ont en effet publié des articles, dont une dépêche AFP qui a été reprise plus de 20 fois. De nombreux journalistes de la presse Energie, qui n’avaient pu assister à la conférence, ont demandé à Martine et son équipe de leur organiser des interviews qui à leur tour ont généré des articles (Enerpresse, News Tank Energie, Gaz d'Aujourd'hui...).

Deux médias ne traitant pas habituellement ce type de thématiques ont enfin bénéficié le lendemain de l’événement d’un éclairage pédagogique sur le monde du déchet - le sujet étant très technique pour les non-initiés, avec le président de la FNADE lui-même.

Cerise sur le gâteau : à la suite des dépêches de Contexte et de l'AEF, la FNADE a été appelée pour être entendue par le Ministère, ainsi que par un député préparant un rapport sur le sujet.

Carton plein pour cette belle opération organisée dans des conditions acrobatiques !

_______________________________

Ils viennent de nous rejoindre

Trois nouvelles adhérentes viennent de nous rejoindre :

  • Catherine Amsterdam (Amsterdam Communication, La Flèche)
  • Anne-Sophie Philippon-Bordet (indépendante, Paris)
  • Simine Namdar (indépendante, Montpellier)

Bienvenue à toutes les trois !

_______________________________

Le point Ethique - et tac !

image

Après la Confiance, thème de notre rubrique du mois dernier, nous vous proposons de nous pencher sur un autre concept clef : la Vérité.

Non, non, vous ne vous trompez pas, nous n’avons pas changé le nom de la rubrique en “Café Philo” ! La Vérité est en effet au cœur de nos métiers, et ce, depuis leurs origines.

Un peu d’Histoire s’impose donc.

Le tout premier chargé de relations publics - même si à l’époque, ce terme n’existait pas encore - remonte aux années 1850-1900 : Phineas Taylor Barnum, le créateur du cirque du même nom. Pour lui, seule comptait la recette réalisée, et il se servait de tout son bagout pour attirer le chaland. Quitte à enjoliver la réalité, ou à mentir comme un arracheur de dents…

Les années 1900 ont vu changer la donne, avec l’arrivée d’Ivy Lee, considéré comme le père fondateur américain de notre profession. Celui-ci estime que le public est composé d’êtres rationnels qui, avec l’information nécessaire, sont en mesure de prendre les bonnes décisions. Ivy Lee s’engage donc à lui fournir des informations exactes - ouvrant ainsi la route vers l’obligation de Vérité.

Cette vision va rester ancrée dans les textes déontologiques qui nous régissent :

  • Arrêté Peyrefitte (1964) : “Le chargé de relations publics se limite aux faits et à la Vérité et on exclut la propagande et les messages à caractère publicitaire”.
  • Code d’Athènes (1965) : “Le chargé de RP doit s’interdire de subordonner la Vérité à d’autres impératifs”.
  • Code de Lisbonne (1978) : “Le chargé de RP se doit de bannir tous commentaires et informations qui, à sa connaissance ou appréciation, sont mensongers ou trompeurs”
  • Charte de l’ICCO dite de Stockholm (2003) : “Les consultants en relations publiques ne doivent pas induire sciemment un public en erreur sur des faits, informations ou sur les intérêts qu'un client représente”
  • Nouveau Code de déontologie des Relations Publics (2020) : “Le chargé de relations publics doit s’appliquer à ne relater que des faits exacts dont la véracité lui est assurée par son client, et n’apporter que des commentaires loyaux et honnêtes”.

En résumé : le chargé de relations publics se doit de dire la Vérité. Reste toutefois la latitude de la mettre en forme, choisir ses angles, mettre en avant une information plutôt qu’une autre…

Vous pouvez consulter l’ensemble des textes régissant notre profession sur le site du SYNAP via le lien suivant : https://www.synap.org/deontologie-professionnelle. Et si vous souhaitez voir aborder un point déontologique précis, n’hésitez pas à nous en faire part !

_______________________________

Le chiffre du mois

Chaque mois, votre syndicat met en avant un chiffre parlant autour des métiers de la communication. Après le regard des professionnels des RP sur leur métier, celui des journalistes : considèrent-ils les informations que nous leur transmettons comme “utiles”?

Vous le savez certainement, vous qui nous suivez régulièrement : le SYNAP a confié à l’institut Data Observer une étude récurrente sur les relations entre journalistes et conseillers en relations publics. La toute dernière édition a révélé que 77% des journalistes interrogés jugent l’information obtenue auprès des conseillers RP et des attachés de presse comme "assez utile" ; un résultat stable par rapport à celui de l’étude 2021.

image

Seuls 1% d’entre eux qualifient nos informations d‘'inutiles", contre 3% l’an dernier. Un dernier effort, nous y sommes presque !

Pour consulter les résultats de l’étude dans leur intégralité, n’hésitez pas à nous contacter à communication@synap.org.

_______________________________

Vous n’êtes pas adhérent, mais cette newsletter vous a intéressé ? Vous souhaitez rejoindre nos rangs ? N’attendez plus ! Un formulaire d’adhésion est à votre disposition sur le site www.synap.org, rubrique “Nous rejoindre”. Quelques clics suffisent pour nous rejoindre !

Alors, à très vite,

L’équipe du SYNAP

Copyright © 2022 SYNAP -Syndicat National des Attachés de Presse & Conseillers RP
26 rue du Capitaine Ferber, 75020 Paris, France